... À LA SELVA // Bolivie //

juin 14, 2014

Lundi 2 juin, départ pour la jungle.
L'objectif est d'être au plus près de la nature pendant les quatre prochains jours, une complète immersion en territoire indigène. La pirogue nous attend et à ses côtés Pedro, fondateur de l'agence "Berraco del Madidi". L'équipage se compose également de "Johnny" dit le palmier au commande de la pirogue et du sympathique William, notre guide attitré. Devant nous et pendant les six heures de pirogue qui nous séparent du campement, la nature s'en donne à cœur joie et nous offre des paysages spectaculaires dignes des plus grands films d'aventures.

L'excitation monte, nous nous enfonçons de plus en plus dans la Selva en empruntant l’affluent "Tuichui" du rio Beni, à droite et à gauche le spectacle est magnifique, végétation luxuriante et faune exotique parsèment le voyage sur la pirogue. La peur se lie sur nos visages !!! allons-nous sortir vivant de cette aventure ?!?!
Le camp est en vue, au cœur d'un lacet du rio Tuichui, une pancarte pose fièrement les lettres de l'Eco Camp Berraco del Madidi. Cet endroit insolite nous ouvrira chaleureusement ses portes sous l’œil bienveillant d'un certain "el solitario", l’ermite du camp.
Nous prenons nos quartiers dans l'une des trois plate-formes du campement. Insolite une fois de plus, deux tentes posées sur un parquet de bois brut, hamac et salon de relaxation en plein dans la jungle, l'idéal pour se sentir au cœur de l'action...
Ophélie commence les observations, les bruits de la Selva se font discrets mais bien présents, nous sommes bien là, au milieu de la nature, pensionnaires d'un temps de la faune et flore locale.
Pendant quatre jours nous parcourrons les alentours du campement, du nord au sud, de l'est à l'ouest, bottes aux pieds et kaway sur le dos, nous suerons des heures durant pour dénicher la vie de la jungle. La nature est splendide, chaque recoins est un spectacle pour les yeux, tout est nouveau et l'ambiance est magique.
L'atmosphère est géniale, on se prend à jouer les aventuriers et nos regards s'affutent au fur et à mesure que nos traces s'éloignent du campement. La vie est partout, parfois silencieuse et méthodique à l'image de ses colonies de fourmis bâtisseuses hyper organisées que nous croiserons ça et là aux abords des sentiers de la Selva.
Les araignées sont légions dans la jungle, nous garderons évidemment nos distances avec ces espèces toutes aussi impressionnantes les unes que les autres. Une marche de nuit pour dénicher les tarentules nous mettrons particulièrement dans l'ambiance. Émotion garantie !
William, guide au petit soin, nous abreuveras de ses connaissances de la jungle. Natif de la communauté de San José de Uchupiamonas, il connait sur le bout des doigts cet univers qui nous est tellement inconnu. Une chance d'être avec un guide qui aime tant sa nature, le partage est intense.
Les observations s'enchainent et différentes espèces prennent la pose. Capybaras, papillon hibou, macau, crabe de jungle et grenouille aux couleurs criardes, le spectacle est fascinant.
La plupart du temps la faune reste discrète et assez compliqué à observer. Cependant et grâce à l'aide de William, c'est une partie de plaisir et les occasions sont nombreuses d'observer notamment les familles de singes capucins.
Saurez-vous retrouver l'animal observé ?
Avec Pedro également, guide hyper expérimenté, nombreuses ont été les occasions d'observer faune et flore aux alentours du campement. Là c'est un face à face avec une famille de porcs sauvages qui nous tiendra en apnée pendant de longues secondes. Épique !
Les occasions sont trop bonnes pour parfaire notre maitrise du plan macro. Il faut dire que les sujets sont particulièrement intrigants.
Un florilège des espèces végétales rencontré sur les chemins. Les formes, les couleurs, les odeurs sont un régal pour nous autres humains. La nature est juste incroyable d’ingéniosité et d'audace.
Instant de vie le long du Tuichui.
Et ses traces qui nous suivent. Ses innombrables empreintes de jaguar qui ne cessent de nous narguer au fil des jours...Nettes et fraiches, quelques heures nous séparent de la rencontre avec les si beaux félins de la jungle. Mais la chance n'est pas au rendez-vous, ils sont bien là mais trop discrets encore...
La veille du départ, c'est activité rafting sur canot de fortune. Six rondins de bois ligotés ensemble formeront l'essentiel du radeau qui nous emmènera à bon port sous le coucher de soleil du parc national de Madidi. Un souvenir mémorable qui restera la partie la plus épique de l'aventure, sous le regard amusé de leur "Johnny" national.
Au côté de William, les derniers moments au campement furent passé à la confection d’artisanats locaux à base de graines et noyaux des fruits de la jungle. Derniers moments de complicité avec nos hôtes de quatre jours avant le retour à Rurrenabaque dans moins de 24 heures.
Mais la vie nous réserve encore une surprise de taille. Trois heures de pirogue nous séparent cette fois du retour à la réalité. Alors que nous étions perdus dans nos pensées, silencieux, à revivre nos plus belles heures dans la Selva, William, d'un mince filet de voix, entonne "jaguar". Le réveil est brusque et nos yeux font le point sur ce qui semble être l'animal tant convoité ! A babord, non pas un mais deux jaguars nous observent, calmes et fiers le temps de minutes interminables. L'instant est trop fort et nous dégainons, tremblotant, nos appareils pour ne pas rater une goutte de cette rencontre. Mère nature nous offrira ce dernier cadeau, fantastique conclusion à la merveilleuse aventure amazonienne en Bolivie.
L'euphorie est à son comble, le bonheur est lisible sur nos visages d'explorateurs. La "PachaMama" nous aura époustouflé de sa richesse pendant ce mois de voyage en Bolivie, le tête pleine d'images nous nous envolerons quelques jours plus tard pour le Pérou, grand point final de l'aventure autour du monde.

2 commentaires :

  1. Il est bien tard pour moi !!!!!!!
    Mais je ne peu m’empêcher de répondre tellement c'est chouette !!!!!!
    On entend presque le cri des oiseaux et le crissement des feuilles , rien qu'a voir l'observation d' Ophé !!!!! qui va surgir ? bien plus tard sera la surprise !!!!!
    La découverte de la selva en vaut la chandelle !!! étrange endroit tout de même !!!
    De bien belles rencontres avec William !!!!! et les autres !!!!!
    Vous avez en fait " la chance avec vous "
    Et je repense, il y a quelques année déjà mon " singe un sajou capucin" était mon fidèle compagnon pour quelques temps !!!!!!!
    C'est drôle !!!!!
    Maintenant en voyant votre radeau de fortune ! je comprend votre inquiétude pour le retour sur votre dernière vidéo !!!!! mais apparemment vous êtes la !!!!!! vous l'avez fait votre Koh-Lanta !!!!!
    Et quelle finale !!! avec ce cadeau " Jaguar " vous le méritez bien, j'en ai les larmes aux yeux !!!!
    ÉPOUSTOUFLANT

    RépondreSupprimer
  2. Putain mais t as trop de chance morgan !!! jy ai passé une semaine sous la pluie dans cette putain de jungle et pas vu l ombre d'el jaguar !!! Par contre j a ais vu des tas de singes araignees avec leurs queues bras :p

    RépondreSupprimer

Tapez votre message, puis sélectionnez "Nom/Url" dans le menu déroulant, entrez votre nom, cliquez sur "Continuer" et enfin cliquez sur "Publier"