DOUCEMENT LE MATIN, PAS TROP VITE L'APRÈS-MIDI // Polynésie française //

mars 26, 2014

La fracture est nette une fois de plus.
Le choc thermique d'abord. D'un climat tempéré néo-zélandais nous passons en une poignée d'heures au climat humide tropical de la Polynésie, accompagné de nos chers moustiques tigres à la morsure chirurgicale.
Le choc culturel ensuite, une bonne gifle française en pleine face, l’impression d'avoir fait machine arrière, ça roule à droite, et c'est bourré de gendarmes. Je grossis les traits mais il y a du vrai là-dedans, même au paradis les inégalités font leurs nids. Chômage, violence, taux de suicide important, la Polynésie montre deux visages. Le polynésien est deux fois plus pauvre que le métropolitain (salaire indexé pour les fonctionnaires de l'état), ça laisse songeur. La Polynésie a misé sur le tourisme de luxe. Le jackpot fut-il un temps, mais aujourd'hui, Club Med et autre Sofitel laissés à l'abandon, la facture est lourde à payer.
Mais le polynésien garde le sourire, comme toujours devant la difficulté, la "fiu" attitude prend le dessus sous les cocotiers dans une désinvolture quasi militaire. Elle offre aussi le visage qu'on lui connait tous, paradis sur terre et dans les mers, fleurs de tiare sur l'oreille et coucher de soleil arrosé d'Hinano.
Nous serons accueillis de la plus belle des manières par l'ami Thomas à l’aéroport de Papeete, colliers de fleurs sur fond de tempête, Maeva (bienvenue) à Tahiti ! Sa charmante compagne Amandine s'occupera de nos estomacs en nous concoctant de merveilleux plats aux saveurs locales, il m'aura fallu quatre assiettes pour venir à bout de certains. Il s'agit de faire honneur au travail fourni n'est-ce pas ? ! Nous ferons le rapide tour de l'ile de Tahiti, avec notamment une virée en Normandie polynésienne. Nous vous laissons le soin de googliser la presqu’ile de Tahiti-iti. Surprenante !
Mais le temps presse, le planning est serré, et nous partons déjà pour Moorea. Ambiance toute autre, une très belle île qui se visite facilement en scooter. Mais le décors s'assombrit à l'approche du Club Med laissé à l'abandon, comme si le temps s'était arrêté, on entendrait presque les gentils organisateurs mais non, tout cela s'est volatilisé. Les quelques touristes que nous croiserons seront concentré dans les derniers hôtels de l'île.
Vite vite, il faut prendre l'avion pour Huahine. Là c'est la nature qui s'impose, la vie y est encore plus douce, coup de cœur pratiquement instantané. Les plages sont magnifiques, l'eau est d'une couleur qui n'avait encore jamais été soumise à mes rétines, il manque donc maintenant quelques tons de bleus dans le nuancier de photoshop ! J'en suis sur !
Vous l'aurez compris, Huahine c'est la carte postale. Une carte postale à 200 balles le timbre. Oui, on ne vous a pas dit, mais le paradis a un prix.
Celui d'une vie !

Plage bondée de Temae, Moorea
Le QG des "honeymooners"
Vue depuis le belvédère, baie d'Opunohu à gauche, celle de Cook à droite et le mont Rotui au centre
Plantation d'ananas au lycée agricole
Par ordre d'apparition: pamplemousse, nono, fruit de la passion et enfin corossolier
Oui oui nous sommes bien à Moorea et pas "chez nous autres les Canadiens"
Arrivée sur Huahine
Notre coup de foudre culinaire, poisson cru au lait de coco
L'accueil toujours aussi chaleureux des polynésiens
La Polynésie est riche d'une grande diversité religieuse. Protestants, catholiques, mormons, sanitos, adventistes et également les témoins de Jéhovah. Ici nous sommes devant l'église catholique "Sainte Famille" de Fare
Merci à Thomas, Amandine, Maya et Atilla pour leur super accueil à Tahiti ! Mieux qu'à la maison !

5 commentaires :

  1. Le texte et les images fonctionnent très bien. On sent que vous avez trouvé votre style, c'est classe. Il va falloir faire un bouquin en rentrant ! Quelques crob' en plus et le tour est joué !

    RépondreSupprimer
  2. Plus qu'un bouquin !!!!!!! une conférence avec vidéos !!!!!!!!
    Encore une découverte de Cook ? Huabine !
    dite l'ile de la femme !!! Merveillissime !!!!
    L'exotisme est a son apogée ! l'eau translucide au si beaux reflets, et en plus les cocotiers ?
    Tout ça invitent au farniente et au ressourcement !!!!!! car la chaleur vous met ko !!!! ici ça caille !!!!!!
    Ya des Quebecois qui vont êtres surpris !!!!!!!!
    Et enfin ! le fameux poisson cru ! qui je crois va faire partie des menus favoris de ta belle cuisinière !!!!!!!!
    Profitez, de cette belle carte postale même trop chère , sur terre, sous ces eaux limpides, au milieu des requins , tout ça a mettre dans vos bagages ,pour pouvoir rêver !!!!!! longtemps longtemps !
    Bonjour a Bora Bora !!!!!
    A vous encore l'aventure !!!!!!!!!!!
    Merci pour ce paradis .

    RépondreSupprimer
  3. un peu de chaleur et de magnifiques paysages pour rechauffer notre cœur un peu refroidi ces temps ci !!!! plein de belles couleurs c est super !! on continue la virée avec vous ....le texte est chouette ...tout ça est bien orchestré ....ca roule ...Monsieur est un véritable écrivain..qui nous passionne ....et notre Youyou qui joue les tahitiennes ....on est captivé par la suite du feuilleton ...on est accros .....derrière notre écran d 'ordi !!!! allez j 'arrête et vous envoie pleins de bisous frisquets .....a tantôt ..........de vous lire et d' admirer les prochaines photos !! Dame Mimi !!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour vous deux,

    Que tout est beau....

    Merci encore de partager tant de richesses visuelles, merci mon Dieu.

    La représentation du Québec est quand même limitée, la poutine...............

    En parlant de climat ici ce matin le 27 la température est de - 14 degré, alors vous pouvez vous douter que nos bestioles ne nous mordent pas encore.

    On ne peut pas tout avoir

    On vous aime, soyez prudent

    XXX

    RépondreSupprimer
  5. Hi tous les deux,
    il y a une photo qui me rappelle la salle d'attente de mon dentiste, il y a quelques années, avec les sièges en rotin posés devant et le tas de Paris Match sur la table basse.
    Si les photos sont très chouettes -comme dhab- le petit commentaire en guise d'intro est particulièrement intéressant et édifiant...
    Bref, on continue de se régaler !
    Bye
    Eric

    RépondreSupprimer

Tapez votre message, puis sélectionnez "Nom/Url" dans le menu déroulant, entrez votre nom, cliquez sur "Continuer" et enfin cliquez sur "Publier"