PARIS ? NON NON, BUENOS AIRES !

avril 26, 2014

C'est à trois que nous foulerons pour la première fois le sol d'Amérique latine !
Un nouvel aventurier nous rejoint pour trois semaines et c'est avec joie que nous retrouvons donc Majdi, le petit frère de Yousra, fraichement débarqué de son avion à l'aéroport international de Buenos Aires. Dictionnaire d'espagnol en poche, le taxi nous déposera en plein centre ville, et la recherche du premier hôtel commence.
" Mais attendez, une seconde, on est bien à Buenos Aires là ? non parce que j'ai l'impression d'être à Paris ?!? Ah ouais toi aussi !!! "
Tout nous semble familier, les immeubles, les rues, les magasins, " ah si tiens ! là-bas, un palmier ! Mince mais c'est Barcelone ici ! Ah non regarde au fond, c'est Eva Perón !". Nous arpenterons les rues de Buenos Aires trois jours durant, quartiers populaires, football et barbecues au programme. Il fait assez bon vivre dans cette capitale qui se donne l'image d'une grande cité européenne, dans la fraicheur automnale du mois d'avril.
Mais un site d'exception nous attends au nord. Après un long et fatiguant périple en bus, Iguazu nous dévoile ses chutes ! Le parc naturel d'Iguazu offre la possibilité de s'approcher très près des cascades, à vous en donner presque le vertige.
Mais tant d'autres choses restent à découvrir et nous prenons déjà le car pour descendre cette fois-ci dans le grand sud prendre un grand bol d'air frais et glacé !

Eva Perón, icône politique et emblème national
La Casa Rosada, siège du pouvoir exécutif argentin
Montmartre ??? les similitudes avec Paris ou même Barcelone sont claires
Une autre figure qui revient souvent, la célèbre Mafalda !
Ustensile incontournable de la culture argentine, la gourde à "maté", une infusion qu'on partage à toute heure du jour et de la nuit entres ami(e)s
"L'asado" (plutôt en famille) ou la "parilla" (resto/bistrot), morceaux de viande de qualité cuits sur barbecue. Là aussi une tradition bien ancrée dans le patrimoine culinaire du pays
"Caminito", couleurs et tango dans les rues de ce charmant quartier dit "dangereux"
Le soir tombe sur Buenos Aires...
... les rues s'animent et les praticiens du tango s'invitent à la fête
Ce soir c'est match, et pas n'importe où ! Rdv au stade de "Boca Juniors", un club qui a vu passer les plus grands noms du foot comme l’immanquable Maradona !
Ambiance incroyable dans la "bombonnière" de Buenos Aires
Direction "Iguazú", à 19h de car au nord de Buenos Aires. 2km de long, 90m de haut, les chutes d'Iguazú sont une des merveilles naturelle de la région tropicale que partage l'Argentine avec le Brésil
On y croise souvent des "coatis", petites peluches en forme de raton-laveur mais gare aux griffures !

1 commentaire :

  1. Bienvenue au nouveau " Majdi "
    Avec un semblant de " Negresco " et MacDo , le changement est radicale ! entre tout ce que vous venez de voir !!!!!!
    Le clin d’œil de Mafalda me fait sourire, car il n'y a pas si longtemps je viens de retrouver ma " tafalda " !
    Belle retrouvaille entre autre .
    Entre les graffitis, la viande grillée et le regard très protecteur du Pape sur les danseurs de Tango qui s’entrelacent au son de la musique !!!!! la ! c'est l'Argentine.
    As tu eu les mêmes émotions sur les gradins de la bonbonnière? entre Hockey et Foot !!!!! l’ambiance de toute façon est la pour les passionnés !!!!!!!
    Et puis !!!!! au loin !!!! le bruit assourdissant des chutes , qui vous donnent le frisson !!!!!
    Régalez
    vous tous les trois !!!!! et bonne route pour la suite !!!!!
    Bientôt la prochaine aventurière !!!!!!!

    RépondreSupprimer

Tapez votre message, puis sélectionnez "Nom/Url" dans le menu déroulant, entrez votre nom, cliquez sur "Continuer" et enfin cliquez sur "Publier"